Track Name: Diamant Noir 0.1
On va se battre jusqu’à notre dernier souffle
Vu qu’aucun passe-droit grandi tel des paces-ra (rapaces)
Soldat boit ton sang, ta soif te passera
Depuis les côtes, l’immigration ramène les corps
Europe noire, pas le même décor mais on combat les cop’s
Vaillants on devient grands guerriers grâce à de petits détails
C’est peut-être à cause de çà qu’entre nous on s’embrouille
pour que dalle, mais faut que ces querelles cessent
Les insultes, les mauvais mots blessent
Comment se transmettre la noblesse en se déchirant les fesses
En vérité, vit solide comme un bloc
Meurt comme un homme.
Mais camarade ton bloc n’est pas un homme
Ses murs ne sont pas ses membres
Le hall n’est pas son ventre
Ton appart n’est pas son cœur
Ta chambre n’est pas sa tête
Mon bloc ne prie pas
Mon bloc ne pleure pas quand les miens meurent
Dieu merci, c’est la rue de mon Père
Je ne crains rien
L’argent vous appartient
La loi vous appartient
Les armes vous appartiennent
Les femmes vous appartiennent
Depuis longtemps c’est la même
Les négros peuvent juste changer de chaines


Mes rimes sont vicieuses comme le monde de la came
Où les hommes se rapprochent de l’intelligence des femmes
Poussent la DGSE à remettre des blouses blanches
Parce que les petits flics en tenue se font tourner comme du couscous
Paris j’arrive, je manie les mots je maniais les mouss
Versifie ma vie avec un flow de plus en plus smooth
J’avance cagoulé en mode ‘chutt’ comme des shoes en mousse
Mais les caisses claires encaissent du Ernesto Hoost
Je suis un lion racé descendant d’anciens rois cadenassés
Habillé avec de la belle fibre mes textes ont une finesse royale
Le monde étant violent mes remords sont morts par noyade
Pour s’élever la rue attend un peu de moi, beaucoup de hollande
Rien n’a voir avec l’ex de Royal
C’est vert ou marron et çà vient sur commande
Les frères la fume et ils en redemandent
les frères m’écoutent et ils en redemandent……


Je m’inscris dans la logique
Sans logis, je créche dans les ténèbres
Armé comme un maréchal logis, chef
Négro, je suis un peu stress avec du sang dans les selles
Intoxication alimentaire au rap de France ou un cancer
En fait la guerre va être rude, je sais
Je suis terrifié , je vais
Me purifier, j’y vais
Me parle pas des autres. Leur foi est faible,
leur cœur est mou, ils s’attendaient à devenir riche
sans souffrir, ils sont fous...
J’ai compris que j’étais le seul à pouvoir le faire
Déterminé, je n’entend plus tonner les calibres,
J’entends chanter ma mère, je n’avais plus les moyens,
Pour vous je n’étais plus un homme
Les négros sont sur répondeur,
Les meufs ne décrochent plus leur téléphone
Donné aux chiens comme Bérégovoy ,je me revois
Recommencer le combat avec quelques braves soldats
Mais tu me parles de quoi ?
Je te dois quoi toi? Yith Louka de Brazza
Baisse les stores qu’on les enfume, ces races de mort.

Botswana niggaz insatiable niggaz on reconstruit niggaz inestimable (×2).


REFRAIN
Diamant noir 0.1
le verbe endiamanté, hein
les rues ensanglantées, hein
les négros se fument comme un joint dans le coin, hein
diamant noir 0.1 (×2).
Track Name: La Dope
Allah Akbar, c’est comme ça que je dis que Dieu est grand,
Il est à l’origine de l’élément, grand comment?
Il a posé sa miséricorde, sur les parents,
Du jeune Massok Louka Loic Armand
94, mathématiques, physique allemand,
Certes mais mon instruction vient des rues ardentes,
Où tu apprends à contempler, commenter, mais fini par
Compléter le tableau…
C’est pas de la peinture, mais les grands maitres ici
S’appellent aussi Pablo…
On nous donne donc très peu de chances de finir ingénieur,
En télécom, en sciences, mais j’ai une bonne dizaine de potes,
Qui ont contredit cette ambiance, par exemple mon sosse raoul,
Qui est un maniât de la finance, il manipule des sommes monstres,
Depuis les tours de la défense, j’aurai donc pu en être,
En plus à l’école j’étais un génie,
Dès que j’ai lâché je suis devenu un gibier.

REFRAIN
Démarrage en côte, je me monte pour le Top,
Lalcko c’est la dope, le flow fait monter la cote,
Tanpis si je deviens célèbre, je reste vrai,
Pour des siècles et des siècles (×2)

Je ne rappe plus hein hein c’est du jazz,
Et les notes montent vers le ciel illustrent la peine,
de ceux qu’on insulte sur terre, parfois mes frères me surprennent,
Oui, parfois ils comprennent,
Ce qui me donne l’impression de devenir un de ces nègres suprêmes,
Mais je reste ce petit L.A.L, violente rime, infanterie, minuterie,
Parce que ces négros sont mes ennemis,
Parle pas mais kill le flow, la rime, la symétrie,
Tu t’souviens de mes célèbres impros à l’hôtel de ville,
Je mystifie le tout Rouen, Kolal le pote de Will,
Mais je n’avais même pas encore posé sur Poska 2000,
Battle Mode Click, inestimable style, négro t’as pas le niveau,
T’es juste une autre bitch qui sort du gâteau,
Je m’absente une semaine de la ville, et on blesse Freddy au couteau,
Ils ont tiré sur le clio, Dyf représailles et vise la tête oh!
Pendant que mon maxi terrasse tout sur Panam’, Blow.

REFRAIN
Démarrage en côte, je me monte pour le Top,
Lalcko c’est la dope, le flow fait monter la cote,
Tanpis si je deviens célèbre, je reste vrai,
Pour des siècles et des siècles (×2)

J’ai les stan pour cavaler et les Church en coupe présidentielle,
Pour mes jours en mode cavalier, L.A.L nigger,
Est un mélange de bien et de mal, tels fruits et liqueur dans un shaker,
Avant je donnais mes blousons « starter », mes maillots des « Lakers »,
Mais la vie m’a rendu rat, appelle moi « Money Hard »,
Je sais qu’un bon cœur bat sous ce polo Ralph,
T’auras beau leur donner tes vêtements,
Mais tant qu’ils t’entendront sur phonographe,
Ceux à qui tu passes tes plus beaux chronographes,
Rêveront toujours de te shooter comme des photographes,
Je casse la cote des Old School et des Rookies,
Monte ma cote, pour les Booking Jeans, pas de bling…
Mais juste clean pour mes shooting soft,
J’ai compris négro de Brooklyn,
J’investis dans des Burberry’s écharpes et du textile de cadre,
pour mes RDV de César Charp… Linge Armani intégral,
A l’image de ces ambassadeurs braqueurs,
Mais ponctuels à la messe de 11h à la cathédrale.

REFRAIN
Démarrage en côte, je me monte pour le Top,
Lalcko c’est la dope, le flow fait monter la cote,
Tanpis si je deviens célèbre, je reste vrai,
Pour des siècles et des siècles (×2)